Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Rod Édouard – La Chute de Miss Topsy

Rod, Édouard - La Chute de Miss Topsy - Bibliothèque numérique romande - Georges Seurat Le Cirque Rod Édouard – La Chute de Miss Topsy : Frémy et Pellard sont tous deux employés du ministère de l’Intérieur à Paris. Pellard, un joyeux luron, est poète à ses heures, espérant voir son œuvre présentée à la Comédie française. L’autre est mélancolique et réservé, sceptique sur l’amour après une histoire malheureuse. Malgré leurs différences, ils deviennent amis et confidents ; ils courent les banlieues et partagent leurs loisirs. Un soir, Pellard entraîne Frémy au Cirque d’été. L’affiche annonce les débuts de Miss Topsy, une écuyère. Frémy est touché par sa grâce et sa bravoure. Il retourne la voir le lendemain puis le surlendemain. Il s’aventure à lui parler, malgré sa crainte d’être déçu. Ils se découvrent des points communs, des sentiments partagés. Mais Frémy hésite à s’engager. L’accident de cheval dont Topsy est victime aura-t-il raison de ses doutes ?

Édouard Rod, né en 1857 à Ropraz, est un écrivain vaudois, établi à Paris dès 1879. Critique réputé, il écrit d’abord des romans « naturalistes » à la manière d’Émile Zola puis se dégageant de cette influence, il s’attache à présenter des cas de conscience, des dilemmes moraux. Il est décédé à Grasse en 1910. Ce court roman écrit à l’âge de 25 ans est empreint de désillusion, reflétant le sentiment d’inadéquation ressenti par l’écrivain vaudois dans le milieu littéraire parisien. 

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Sue Eugène – Kernok le pirate

Sue Eugène - Kernok le pirate - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Côte rocheuse à marée basseSue Eugène – Kernok le pirate : Kernok va-t-il mourir ? Kernok ? Oui, Kernok le pirate sanguinaire ! On dit qu’il est parvenu à son succès par des moyens peu scrupuleux… D’ailleurs un pirate a-t-il des principes ? Certainement pas Kernok ! Il règne en tyran sur son brick L’Épervier et ne recule devant rien !

Il n’empêche qu’il est troublé par la prédiction de la Kakou, la sorcière de Paimpol. Plus que 13 jours à vivre, lui dit-elle ! … C’est donc préoccupé qu’il remonte à bord et, certes, la campagne du navire tiendra toutes ses promesses !

Eugène Sue dans ce récit maritime flamboyant – qui fut son premier roman  – nous dépeint l’horreur et le sang avec une distance grinçante et un humour noir à donner le frisson. Il soulèvera l’enthousiasme de Balzac et se fera connaître comme un écrivain prometteur.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle MOBI – HTML – DOC/ODT  

Scott Walter – Redgauntlet (partie 2)

Scott Walter - Redgauntlet 2 - Bibliothèque numérique romande - Ed Scheffter - Lilias ramassant le gant au couronnementScott Walter – Redgauntlet (partie 2) : Darsie Latimer est porté disparu à la suite de l’affaire des pêcheries du quaker Josué Geddes. Alain Fairford a interrompu sa plaidoirie en faveur du malheureux Pierre Peebles pour partir au secours de son ami. Mais il ne rencontre, dans le comté de Dumfries, que peu de collaboration de la part d’autorités judiciaires plus préoccupées de composer entre whigs et jacobins que de rechercher Darsie. Il réussit cependant à obtenir une lettre d’introduction pour Redgauntlet. Mais celle-ci va l’entraîner dans une aventure où il devra s’en remettre à des contrebandiers, à un capitaine qui parle latin, à des demoiselles catholiques et charitables, à un curieux père Bonaventure et enfin à un aubergiste très débrouillard ! Darsie, de son côté, éclaircit peu à peu les mystères de sa famille. Malgré sa captivité et un déguisement bien encombrant, parviendra-t-il à comprendre les machinations de Redgauntlet ? Et lequel, de Darsie ou d’Alain, pourra-t-il conquérir les faveur de la belle et mystérieuse Lilias si proche de Redgauntlet ?

La conclusion, au bord du golfe de Solway, ne manquera pas de style : honneur et parole donnée, rébellion ou exil, traitrise et meurtre, pardon et rédemption vous feront tour à tour craindre et espérer pour les héros de cette histoire… Heureusement que Willie, le violoniste aveugle, est là pour prévenir du danger par des airs écossais pleins de sens !

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Rosny aîné, J.-H. – Les Xipéhuz

Rosny aîné J.-H. - Les Xipéhuz - Bibliothèque numérique romande - maquette Laura Barr-WellsRosny aîné, J.-H. – Les Xipéhuz : La tribu nomade de Pjehou achevait de traverser la forêt farouche de Kzour et tous, très las, rêvaient à l’étape proche. « La clairière apparut. La source charmante y trouait sa route… » Mais ! « une fantasmagorie se montra aux nomades. C’était d’abord un grand cercle de cônes bleuâtres, translucides, la pointe en haut, chacun du volume à peu près de la moitié d’un homme. Quelques raies claires, quelques circonvolutions sombres, parsemaient leur surface, et tous avaient vers la base une étoile éblouissante comme le soleil à la moitié du jour… »

C’est ainsi que les humains eurent leur premier contact avec des entités incompréhensibles à leur perception, ni végétales, ni animales mais clairement vivantes. Premier contact qui finit mal… Et les entités quoiqu’elles vivent pacifiquement dans leurs enclaves (si on ne les y dérange pas) annexent peu à peu tout le territoire des nomades.

Un roman préhistorique mais aussi un fantasy, avec la mise en scène des premiers extraterrestres « modernes ». Une surprenante mélancolie teinte ce court roman prenant : « Et pourtant, quand elle revint, la superbe, l’aimée, la pensive, la nuit, il tomba une ombre sur ma béatitude, le chagrin que l’homme et le Xipéhuz ne pussent pas coexister, que la vie de l’un dût être la farouche condition l’anéantissement de l’autre.. ». [La présente édition de la BNR s’appuie sur l’édition Albert Savine de 1888 (1887)].

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Scott Walter – Redgauntlet (partie 1)

Scott Walter - Redgauntlet 1 - Bibliothèque numérique romande - Godefroy Durand Redgauntlet à chevalScott Walter – Redgauntlet (partie 1) : Mais qui est Darsie Latimer ? Élevé tout jeune par sa mère en Angleterre, puis, à son décès,  dans un collège d’Édimbourg, il ne connait ni son père ni ses parents. Seules choses certaines : sa pension, qu’il reçoit chaque mois d’un avoué de Londres, et la fortune confortable qu’il touchera  à ses vingt-cinq ans. Peu intéressé par des études de droit contrairement à son ami Alain Fairford, il décide de voir du pays. Son tuteur londonien n’y met qu’une seule limite, celle de ne pas revenir en Angleterre. Il visite donc, en Écosse, le comté de Dumfries. Séparé  du Cumberland anglais par le golfe de Solway, c’est une région de contrebandiers et de passeurs, « des espèces de diables amphibies, qui ne vivent ni sur terre ni dans l’eau, qui ne sont ni anglais ni écossais », et qui échappent aux lois.

Dans l’ambiance particulière de ce pays de pêcheurs, Darsie va de surprises en surprises. Sauvé de la noyade par un pêcheur de saumon mystérieux, Darsie découvre un hameau au fond d’une gorge, puis l’exploitation d’un quaker industrieux qui gère une pêcherie révolutionnaire et enfin un joueur de violon vagabond avec lequel il animera un bal. Mais un volcan couve sous ces paysages paisibles. La répression qui a suivi la rébellion jacobite de 1745 n’a pas éteint tous les espoirs indépendantistes et le mécontentement couve …  Darsie en fera les frais et, par contagion, son ami Alain, qui mettra en péril un début de carrière prometteuse…

…Et n’oublions pas l’histoire de Steenie Steenson, qui affronta fantômes et diable pour récupérer le reçu de son fermage auprès de son maître défunt, conte repris par Alfred de Musset dans sa pièce, La Quittance du Diable !

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Leblanc Maurice – Les Confidences d’Arsène Lupin

Leblanc Maurice - Les Confidences d'Arsène Lupin - Bibliothèque numérique romande - couverture de l'édition Pierre Lafitte (scan Google)Leblanc Maurice – Les Confidences d’Arsène Lupin : Après le noir 813, Maurice Leblanc revint aux nouvelles plus légères, dans le style de celles de son premier recueil, Arsène Lupin gentleman cambrioleur. Elles ont paru dans Je sais tout à partir d’avril 1911. Les trois dernières nouvelles, lors de leur publication initiale, ne portaient pas le surtitre Les Confidences d’Arsène Lupin. Dans la chronologie des aventures d’Arsène Lupin, Maurice Leblanc place ces histoires avant L’Aiguille creuse et 813.(éd. ELG.) (suite…)