Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Maeterlinck Maurice – Serres chaudes

Maeterlinck Maurice - Serres chaudes - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. fleur australienneMaeterlinck Maurice – Serres chaudes : Son seul recueil de poèmes, Serres chaudes débute la carrière littéraire de Maurice Maeterlinck. Inspiré des serres de sa maison d’Oostakker, le jeune écrivain chante et suggère la solitude, la captivité, l’ennui d’un univers limité guère plus confortable que la vie du monde, la douleur et les regrets. À ces poèmes fidèles au symbolisme dont plusieurs influencèrent Apollinaire, Éluard ou les Surréalistes, se sont adjoints douze puis quinze « chansons ». Musicalité et fulgurances des images y préfigurent « Pelléas et Mélisandre » ou « L’Oiseau bleu ». (suite…)

Spitteler Carl – Gustave

Spitteler Carl - Gustave - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Vue de GruyèreSpitteler Carl – Gustave : Gustave, le fils du ferblantier du petit village d’Heimligen a échoué à ses examens! Boursier, il a raté lamentablement ses études de médecine. Belles copies, enluminures mais quel génie pour prendre le jury à rebrousse-poil! Que va-t-il devenir? La musique occupe son âme mais ce n’est pas un métier dont on peut vivre! Enfin le pasteur lui propose de donner des leçon de piano à ses trois filles. Ridicule d’abord, ses dons musicaux finissent par séduire. La jeune Mina est bien impressionnée… Mais arrive une amie de Mina, Ida, qui vient de Neuchâtel, chez les Welches. (suite…)

Noailles Anna de – Le Livre de ma Vie

Noailles Anna de – Le Livre de ma Vie - Bibliothèque numérique romande - Jean-Louis Foran Portrait d'Anna de NoaillesNoailles Anna de – Le Livre de ma Vie : En 1932, moins d’une année avant sa mort, Anna de Noailles, la grande poétesse, se décide à publier ses Mémoires, poussée par un désir d’écriture plus «personnelle», et d’entendre le «son de sa voix» (cf. introduction). Au risque de ne pas paraître modeste, elle raconte ses souvenirs d’enfance et surtout la naissance de sa vocation, sa prédestination à être poétesse, sa fraternité avec la nature et son empathie avec les êtres malheureux. «Ah! si je pouvais envoyer ma tête chez l’imprimeur!» Elle n’aura pas le temps de les terminer et ce tome unique ne comprend que les souvenirs de son enfance et de son adolescence, une année avant son mariage. (suite…)

Rilke Rainer Maria – Poèmes français

Rilke Rainer Maria - Poèmes français - Bibliothèque numérique romande - Martigny et le Col de la Forclaz, photochromeRilke Rainer Maria – Poèmes français (Vergers, Les Quatrains valaisans, Les Roses, Les Fenêtres, Carnet de poche) : Les poèmes français de Rilke, composés dans les cinq dernières années de sa vie (de 1922 à 1926), occupent une place paradoxale dans l’ensemble de sa production : par la langue d’abord (le français, langue « prêtée ») ; par leur nombre (plus de 400) ; par leur légèreté gracieuse (très différente de l’intensité de ses œuvres lyriques en allemand) ; enfin par le lieu auquel ils se rattachent (le Valais, indissociable de la période la plus féconde de sa carrière). (suite…)

Valéry Paul – Eupalinos

Valéry Paul - Eupalinos - Bibliothèque numérique romande  - Sylvie S. Souterrains d'une forteresseValéry Paul – Eupalinos suivi de L’Âme et la danse, Dialogue de l’arbre : Au royaume des morts, Phèdre aborde un Socrate désabusé qui contemple le fleuve du Temps. Ils entament un dialogue avec quelques vagabondages – mais les morts ne sont avares ni de leur temps ni leurs paroles – sur le thème de la création et de l’art. Phèdre évoque l’architecte Eupalinos et les protagonistes conviennent des affinités entre architecture et musique. N’y a-t-il point des constructions qui chantent ? (suite…)

Sand George – Les sept Cordes de la Lyre

Sand George - Les sept Cordes de la Lyre - Bibliothèque numérique romande - Une Muse tenant une cithare Lécythe attique à fond blancSand George – Les sept Cordes de la Lyre (Lettre à Marcie, Carl, Le Dieu inconnu, La Fille d’Albano, Cléopâtre, Fragment d’une lettre écrite de Fontainebleau, Le Fleurs de Mai, Coup d’Oeil général sur Paris) : Femmes artistes, art et normalité, relations, entre hommes et femmes, entre inspiration et rationalité, entre nature et société : ce recueil qui comprends neuf écrits, théâtre, essais et nouvelles qui abordent ces thèmes avec passion. Hélène, dans Les sept Cordes de la Lyre, est une vraie pythie qui, entre folie et musique inspirée, accèdera à la connaissance et libérera, par son chant, l’Esprit de la Lyre emprisonné, ainsi que celui son maître, le philosophe Albertus, au rationalisme étriqué qui avait oublié la rationalité des corps. Faust féminin, elle disputera ses amours à Méphistophélès qui tentera tout pour prendre possession de leurs âmes. (suite…)