Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Chateaubriand François-René de – Mémoires d’Outre-tombe (tome VI)

Chateaubriand - Mémoires d'Outre-tombe (tome VI) - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Valée du Rhône depuis le GrammontChateaubriand François-René de – Mémoires d’Outre-tombe (tome VI) : « Vous qui aimez la gloire, soignez votre tombeau ; couchez-vous-y bien ; tâchez d’y faire bonne figure, car vous y resterez. » Ce sixième et ultime volume des Mémoires sonne en effet l’heure des bilans. Chateaubriand, qui n’a plus que sa plume pour vivre, est confronté à des difficultés financières croissantes. Pour payer ses dettes, il ne lui reste qu’une solution : honorer son contrat d’édition et achever le monument de près de trois mille pages qu’il érige depuis trente ans à sa postérité. C’est sans compter avec la duchesse de Berry, veuve du Comte d’Artois et mère du prétendant légitime à la couronne, retenue prisonnière à la forteresse de Blaye pour tentative de sédition. (suite…)

Chateaubriand François-René de – Mémoires d’Outre-tombe (tome V)

Chateaubriand - Mémoires d'Outre-tombe (tome V) - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Pont sur le TibreChateaubriand François-René de – Mémoires d’Outre-tombe (tome V) : En 1828, Chateaubriand est devenu un véritable casse-tête pour le gouvernement. Pour tenter d’amadouer le redoutable chef de l’opposition, Marignac, le nouveau premier ministre de Charles X, lui propose l’ambassade de Rome. Chateaubriand hésite, mais finit par accepter, tant il rêve de revoir les lieux qui ont vu naître sa carrière diplomatique et son projet autobiographique. Aussitôt arrivé dans la Ville éternelle, le contraste entre le présent et ses souvenirs de 1803, alors qu’il n’était encore que secrétaire d’ambassade, le plonge dans la mélancolie. (suite…)

Chateaubriand François-René de – René

Chateaubriand François-René - René - Bibliothèque numérique romande - Franz Ludwig Catel  Chateaubriand François-René – René : Après avoir écouté le récit de Chactas (Atala) René finit, après bien des sollicitations, par raconter son histoire et les raisons de son exil dans une tribu indienne : revenu de tout, René – c’est aussi le deuxième prénom de Chateaubriand – victime du mal romantique, a voyagé sans  enthousiasme en Italie et en Grèce puis en Angleterre, cherchant à réveiller un intérêt languissant pour la vie. En vain. Par ses efforts même, le poids de sa tristesse s’est alourdi. Revenu en France où il retrouve sa sœur, l’étrange comportement de celle-ci, qui se réfugie dans un couvent, lui fait découvrir le drame qu’elle a vécu.

Il y a bien du Chateaubriand dans René qui fut un nouveau succès après celui d’Atala. Avec Werther de Goethe, Byron ou Lamartine, ce personnage au désenchantement si profondément romantique ne pouvait que séduire la nouvelle vague des jeunes poètes.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Chateaubriand François-René de – Atala

Chateaubriand François-René de - Atala - Biblikiothèque numérique romande - Anne-Louis Girodet de Roussy Trioson - Funérailles d'AtalaChateaubriand François-René de – Atala ou les Amours de deux Sauvages dans le Désert : Chactas et Atala s’aiment… Mais ils appartiennent à des tribus ennemies et, si Atala décide, finalement, de fuir avec Chactas dans la forêt, il est d’autres empêchements à leur bonheur… Réfugiés dans la communauté du père Aubry, ils ne pourront prévenir le destin malgré l’influence bénéfique du missionnaire. (suite…)

Chateaubriand François-René de – Mémoires d’Outre-tombe (tome IV)

Chateaubriand - Mémoires d'Outre-ombe 4 - Bibliothèque numérique romande - photo Lise-Marie D.Chateaubriand François-René de – Mémoires d’Outre-tombe (tome IV) : Ce quatrième volume nous entraîne dans les coulisses du pouvoir sous la Restauration.

En 1814, le retour des Bourbons sur le trône occupé pendant dix ans par Napoléon fait renaître l’ambition de Chateaubriand, qui aspire à une brillante carrière d’homme d’État. Il perdra vite ses illusions. Louis XVIII, prudent et conciliateur, mène une politique de compromis, tant avec les anciens jacobins qu’avec les hommes de l’Empire, et n’accorde à l’écrivain qu’un poste intérimaire de ministre de l’Intérieur. (suite…)