Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Guénard Élisabeth – Les Capucins ou le secret du cabinet noir (tome second)

Guénard Élisabeth  - Les Capucins ou le secret du cabinet noir 2 - Bibliothèque numérique romande - Rues d'AlbiGuénard Élisabeth – Les Capucins ou le secret du cabinet noir (tome second) : Le père Durolet reprend, sans cabinet noir, sa liaison avec Joséphine, heureusement unie un mari peu perspicace. Mais voici que sa sœur, Adélaïde, l’appelle au secours. Séduite et enceinte du père Séraphin, revenu d’Espagne, son déshonneur a été rendu public. François la ramène à son amante… et au mari. Mais voici que le père Boniface, son supérieur, lassé des parties fines et des filles de rencontre aspire à une relation plus suivie, avec un jeune fille qu’il « établirait » à sa disposition dans un nid d’amour. Il trouve Adélaïde bien séduisante. (suite…)

Guénard Élisabeth – Les Capucins ou le secret du cabinet noir (tome premier)

Guénard Élisabeth  - Les Capucins ou le secret du cabinet noir - Bibliothèque numérique romande - Jean-Louis G. HP Noir Blanc photo de @MaikyoGuénard Élisabeth – Les Capucins ou le secret du cabinet noir (tome premier) : Établi capucin, bien contre son gré, François Durolet découvre vite les aménagements possibles à la règle de pauvreté et de chasteté de Saint-François. Ses parties fines et aventures avec des femmes de rencontre ne sont pas toujours heureuses. François veut plus : une affection sincère et durable. Protégé par la pénombre d’un cabinet noir, il vit une parfaite idylle avec une jeune fille un peu simple mais fort belle. Très douée, elle apprend avec passion l’art de l’amour… (suite…)

M. de Favrolles (Élisabeth Guénard) – Les trois Moines (tome 2)

M. de Favrolles (Élisabeth Guénard) - Les trois Moines 2 - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Cloître albigeois 3M. de Favrolles (Élisabeth Guénard) – Les trois Moines (tome 2) : Dans ce deuxième tome, l’histoire des trois moines italiens aux mœurs légères s’emballe, les aventures se précipitent et deviennent dramatiques : l’imbroglio de mères, pères, fils, et neveu se complique pour finir en apothéose par des retrouvailles. Ils viennent de découvrir lors d’un voyage avec deux femmes inconnues, le secret de leurs origines. À cette occasion, le récit d’une certaine nuit de Noël à Ferrare est un morceau d’anthologie. Ainsi la boucle est bouclée, ils savent qui ils sont, ils s’aiment, et se précipitent pour annoncer à leur amante, mère ou bienfaitrice leurs retrouvailles: mais ils les retrouvent sur les marches de l’échafaud…

Une histoire très romanesque avec tous les ingrédients pour passionner les lecteurs : amours licencieuses, moines dépravés, aventures folles, quiproquos, naissances cachées, retrouvailles imprévisibles, assassinat et suicide.

Élisabeth de Brossin de Méré, née Élisabeth Guénard, est née à Paris en 1751 et morte en 1829, elle a utilisé son vrai nom mais aussi plusieurs pseudonymes, Boissy, Geller et pour cet ouvrage-ci, celui de « M. de Favrolles, ancien officier de cavalerie », qui lui laisse toute liberté d’expression pour attaquer la fausse religiosité de nombreux moines de l’époque, à la vie dissolue et hypocrite, et s’aventurer dans des récits d’amours interdites, parfois avec force détails. Elle ne s’est pas cantonnée dans ce genre quasi érotique pour l’époque. Elle a été très prolifique, plus de trois cents ouvrages, et écrit dans toutes sortes de genres : Histoire de la monarchie, chroniques scandaleuses, romans de mœurs, mémoires réelles ou inventées, contes moraux, allégories politiques, livres d’éducation ! Elle n’a pas peur de la contradiction, traite aussi bien le sacré que le profane, la vérité que le mensonge, ses livres sont chastes ou licencieux, suivant l’époque et le pseudonyme utilisé :  Une vraie liberté pour une femme du 18ème siècle !

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

M. de Favrolles (Élisabeth Guénard) – Les trois Moines (tome 1)

M. de Favrolles (Élisabeth Guénard) - Les trois Moines  1 - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Cloître albigeoisM. de Favrolles (Élisabeth Guénard) – Les trois Moines (tome 1) : Les trois Moines, Silvino, Dominico et Anselme, sont trois amis d’enfance éduqués ensemble à Ferrare, qui iront jusqu’à prononcer leurs vœux de chasteté, pour rester ensemble toute leur vie, se soutenir même dans des situations abracadabrantes. Anselme est doux et amoureux fou, d’abord de sa bienfaitrice et ensuite d’une toute jeune fille de 14 ans, Dominico est le plus modéré et discret, et Silvino est une crapule avide de femmes et d’argent. Mais les trois s’aiment d’un amour fraternel véritable et resteront soudés pendant tout leur parcours aventureux.

Dans ce premier tome, les trois jeunes gens sont à Ferrare, élevés chacun par leur mère ou leur tante dans l’amour et l’amitié. Quand l’un d’eux est envoyé par son oncle à Bologne dans un monastère pour échapper à la mauvaise influence de Silvino, tous trois réussissent à déjouer leurs éducatrices et à se faire moines les trois pour rester en contact. C’est Silvino le plus hardi, mais les autres le suivent dans sa dépravation et son non-respect des règles. Toutes sortes d’aventures follement romanesques et de femmes amoureuses font qu’ils se séparent souvent, mais se retrouvent toujours.

Élisabeth de Brossin de Méré, née Élisabeth Guénard, est née à Paris en 1751 et morte en 1829 , elle a utilisé son vrai nom mais aussi plusieurs pseudonymes, Boissy, Geller et pour cet ouvrage-ci, celui de « M. de Favrolles, ancien officier de cavalerie », qui lui laissent toute liberté d’expression pour attaquer la fausse religiosité de nombreux moines de l’époque, à la vie dissolue et hypocrite,  et s’aventurer dans des récits d’amours interdites, parfois avec force détails. Elle ne s’est pas cantonnée dans ce genre quasi érotique pour l’époque. Elle a été très prolifique, plus de trois cents ouvrages, et écrit dans toutes sortes de genres : Histoire de la monarchie, chroniques scandaleuses, romans de mœurs, mémoires réelles ou inventées, contes moraux, allégories politiques, livres d’éducation ! Elle n’a pas peur de la contradiction, traite aussi bien le sacré que le profane, la vérité que le mensonge, ses livres sont chastes ou licencieux, suivant l’époque et le pseudonyme utilisé :  Une vraie liberté pour une femme du 18ème siècle !

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT